En voyage avec un bébé

Si vous nous suivez sur Instagram, vous connaissez nos goûts respectifs pour les voyages, l’envie d’ailleurs et d’évasion.

Je décide (enfin!) de vous écrire aujourd’hui suite à nos divers expériences de voyages avec Victoire, depuis son plus jeune âge!

En effet, nous n’avons pas beaucoup attendu pour prendre la route avec elle, et nous ne le regrettons pas! Mon mari et moi adorons voyager, découvrir le monde, que ce soit en France, près de chez nous, ou à l’autre bout de la planète, et il n’était pas question que cela s’arrête avec l’arrivée de Victoire!

Nous avons eu la chance d’être invités à un mariage sur l’île de la Réunion cet été, et c’est sans hésiter que nous avons accepté l’invitation, pour un beau voyage en famille.

Victoire avait alors à peine 1 an (quoique, même pas! Elle a fêté son 1er anniversaire sur place quelques jours après notre arrivée), et il a fallu un petit peu d’organisation en amont afin de voyager dans les meilleurs conditions.

Tout d’abord, l’avion: Le vol vers la Réunion dure environ 12h, avec un bébé de presque 12 mois, cela s’annonce, en théorie, plutôt sportif, me direz-vous… Eh bien pas tant que ça! Nous avons voyagé sur la compagnie Air France, et dès la réservation des billets, nous avons contacté le service client afin de réserver des sièges spécifiques plus adaptés aux familles, à savoir les rangés de « devant ». Ces options sont payantes et peuvent donc rajouter une somme non négligeable au coût d’un billet déjà onéreux, mais cela n’est pas qu’un luxe, je dirai même que c’est indispensable pour un voyage aussi long. Ces places vous permettent l’utilisation d’une nacelle (berceau) pour votre bébé, qui sera alors accrochée durant le vol face à vous, dans la limite d’un certain poids/ mesure de l’enfant (70 cm pour 10 kg max, attention le personnel de bord insistera auprès de vous pour bien connaître les mensurations de votre bébé)). Cela n’est pas immense mais croyez-moi, Victoire y a très bien dormi, durant la quasi totalité des vols, aller comme retour, une fois ses repas engloutis, de quoi nous permettre de regarder quelques films et de nous reposer un peu… Attention, ces sièges « Familles » doivent impérativement être réservés par téléphone via le service client (je parle ici de mon expérience, donc avec l compagnie Air France)!

Victoire en plein dodo dans son berceau Air France durant le vol de 12h pour La Réunion
Quelques mois plus tard (et plusieurs cm et kg en plus!), Victoire à nouveau endormie dans le berceau Air France lors d’un vol trans-atlantique de 9h30

Pensez à prendre des jouets et petits livres que votre bébé connait bien et apprécie, afin de l’occuper au maximum lorsqu’il ne dormira pas (le temps passe lentement dans les airs…). Prendre également suffisamment de doses de lait (sauf si vous allaitez 😉 ), ainsi que des biberons et tétines (indispensables durant les phases de décollage et atterrissage afin de minimiser les douleurs aux tympans/ oreilles bouchées), petits gâteaux, petits pots selon l’âge et l’état d’avancement de la diversification alimentaire de votre bébé. Bref, il vous faudra un sac à langer complet et méga bien organisé! Sans oublier les couches et soins nécessaires à la propreté et au bien-être du bébé.

Bien évidemment, nous partions chargés « comme des ânes », et avions pris, avant le départ, l’option d’une valise supplémentaire en soute afin d’emmener la nourriture, vaisselle, produits et soins nécessaires pour Victoire pour la durée du séjour (petits pots, cuillères, chauffe-biberons, biberons, goupillon, couches, liniment, sérum phy, compresses, crèmes, …, Bref la totale!). Option, une fois encore payante, mais nécessaire, bien-sûr selon votre destination (N.B: L’Île de la Réunion c’est loin, mais c’est la France, et donc nous aurions tout aussi bien pu tout acheter sur place, trouver les mêmes produits, mais attention aux coûts qui peuvent doubler voire tripler sur place).

Une fois sur place, certains produits deviennent vite indispensables lors d’un voyage,  notamment le porte-bébé! Etant à La Réunion, il n’était pas pensable de repartir sans faire une ou deux randonnées, et il n’était pas non plus pensable de les faire sans Victoire. Le porte-bébé c’est alors avéré comme notre meilleur allié! Nous avions acheté le porte-bébé Ergobaby peu de temps après la naissance de Victoire, et nous n’avons jamais regretté notre choix, encore moins lors de ces randos! Hyper confortable aussi bien pour bébé une fois bien installé, que pour le porteur, Victoire a pu profiter des paysages à nos côtés sans se fatiguer, sans nous fatiguer, elle s’y est même endormie à plusieurs reprises.

Victoire endormie dans son porte-bébé Ergobaby

Mais également de l‘adaptateur de chaises universal nomade! Nous avons celui de la marque BabyToLove et nous en sommes énormément servis dans chacun de nos déplacements. Cela nous permet de manger partout, et d’y installer Victoire aisément, sans nous soucier de savoir s’il y aura une chaise-haute pour bébé, hyper pratique donc, et s’adapte sur quasiment toutes les chaises.

A l’aise à table avec nous grâce à sa chaise nomade BabyToLove
Pratique, il s’adapte presque partout!

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, l’indispensable du voyage, LA POUSSETTE!!! Nous avons déjà une super poussette citadine que nous adorons à la maison, mais celle-ci n’est pas super compacte une fois pliée… Nous avons alors décider d’investir dans une poussette ultra-compacte, que nous pourrions amener partout, et emporter en cabine lors de nos voyages en avion, j’ai nommé la Pockit de GB. Son poids ultra léger (4kg) et sa taille compacte font de la Pockit, la poussette idéale pour tous les parents voyageurs (La poussette Pockit est la poussette la plus compacte au monde selon le Guinness World Records 2014: Elle se plie et se déplie en quelques secondes et se transporte alors dans un sac à main!). Moins connue que la world famous Yoyo de Babyzen que nous adorons également, elle n’en est pas moins pratique et est encore plus légère et plus compacte, et à un prix bien inférieur, ce qui a comprimé notre choix.

Poussette ultra-compacte et presque tout-terrain, ici sur le sable de la plage de l’Ermitage

Nous avons terminé l’année 2017 par un beau voyage en famille à Punta Cana en République Dominicaine, avec vols de 9h30, et tous mes conseils et astuces présentés ici ont de nouveau été appliqués, pour des vols en avion apaisés et des vacances pratiques sans stress, pour le bien-être de bébé mais aussi des parents! 😉

Un article présentant le Club Med de Punta Cana est d’ailleurs prévision, avec ses avantages et inconvénients et tout ce qu’il faut savoir pour y passer de bonnes vacances en famille avec un bébé…

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, et à nous poser vos questions si vous en avez! En vous souhaitant de belles vacances et de beaux voyages en famille à venir… 🙂

Laure.

Notre weekend à Utrecht, cette ville so kidsfriendly

 

Quand nos amis hollandais nous ont proposé de passer un long weekend dans leur jolie maison hollandaise à Utrecht, nous avons évidemment accepté sans hésiter !

Utrecht c’est la ville kidsfriendly. Déjà toutes les gamins ont une place en crèche, il y a des aires de jeux partout et surtout la ville regorge de lieux dans lesquels les enfants sont les bienvenus (oui, oui, ça existe). Et n’oublions pas que c’est la ville natale de Miffy, petite lapine blanche que nos enfants adorent.

Nous avons particulièrement aimé ce restaurant/salon de thé alors je partage :
Jozef eten & drinken
Mariaplaats 50
3511 LM Utrecht

 

Et évidemment le  Miffy Museum et sa boutique à dévaliser :

Miffy Museum
Agnietenstraat 2
3512 XB Utrecht
The Netherlands

Visiter le site du musée

Vous y trouverez même des petites histoires en français.

Si vous y allez et que vous avez de nouveaux bons plans kidsfriendly, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

 

Lauren